Un grand scoop : The American djote ?

La tarte al djote sera bientôt produite industriellement aux Etats Unis ! La renommée de la célèbre spécialité nivelloise dépasse a présent nos frontières. Un financier texan — et fin gastronome nous
a-t-il précisé —, lors d’un séjour dans la cité aclote, s’est épris de la Saveur succulente de la tarte al djote mi-partie jaune et verte.
En exclusivité, nous avons rencontré et interviewé Mister Sam Pool ”.

Rif : Mister Sam Pool, comment avez-vous eu l’idée d’importer la tarte al djote aux Etats-Unis ?
S.P. : Well ! C’est une longue et vieille histoire. Au 19e siècle, un de mes ancêtres, originaire de Lillois-Witterzée en Belgique près de Nivelles, dénommé Ph. Saint Paul – son nom s’est américanisé depuis lors en Sam Pool —, décide de quitter son village pour affronter les affres d’un voyage, difficile a cette époque, qui le conduira sur le continent américain, avec l’espoir d’une vie meilleure.
C’est en feuilletant l’album de famille que je ressentis le besoin de venir me recueillir sur les terres lointaines de ce belge aïeul.
En dégustant un soir la tarte al djote dans un restaurant nivellois, Soudain, une idée surgit. En pensant aux gaufres liégeoises déjà bien implantées à New York ou elles font fureur, je me suis dit :  » Pourquoi pas la tarte al djote ? »
Rif : Pensez-vous fabriquer la  » bêtchéye « , boulette de fromage et ingrédient essentiel entrant dans la composition de la tarte al djote, aux Etats-Unis ?

……..


Laisser un commentaire