Aide extérieure apportée à la population belge

A noter : quelques données sur le sujet sont déjà parues dans le RIF spécial

Auteur : DEDOYARD Eugène et LECOCQ Georges

A noter : quelques données sur le sujet sont déjà parues dans le RIF spécial 14-18 n° 1 [515].

Ermest Solvay et le marquis de Villalobar, ministre espagnol, créent le « Comité Central de Secours et d’Alimentation(CNSA) » afin de venir en aide à la population belge prise dans le tourbillon de la guerre. Ernest Solvay en deviendra le président.

La population bénéficiaire est divisée en trois parties :
— Les gens sans ressources reçoivent gratuitement, deux fois par jour, de la soupe, des pommes de terre et de la viande.
— Les petites gens paient le même repas 15 centimes par jour.
— Les autres, 25 centimes.

Fin novembre 1914, le comité s’adjoint une agence de renseignements sur les personnes « prisonniers de guerre » afin de leur faire parvenir des colis de nourriture, vêtements, chaussures à semelles de bois ainsi que de quoi faciliter la correspondance entre la famille et le prisonnier et envoi d’argent. Cette agence est pilotée par les comtesses Jean de Mérode et Edouard d’Assche.

…………..


Laisser un commentaire