Figure Nivelloise : Georges Charles

Nous nous sommes attachés jusqu’à présent à honorer des écrivains disparus. Nous l’avons fait de

Nous nous sommes attachés jusqu’à présent à honorer des écrivains disparus. Nous l’avons fait de grand cœur parce que nous pensons qu’ils doivent être connus de la génération qui nous suit. Il est cependant un auteur dramatique qui se révèle toujours bien vivant malgré un accident cardiaque dont il a souffert il y a plusieurs années, un auteur dramatique qui a su s’élever au niveau des vedettes de la littérature théâtrale de terroir : nous avons nommé Georges CHARLES, né à Nivelles le 15 juin 1901. Notre ami, car nous avons le bonheur d’être parmi ses nombreux amis, mettra sa modestie en poche si nous parlons de lui. Il le mérite hautement. Qu’on en juge ! Georges CHARLES, dont personne ne discute les talents d’acteur et de metteur en scène, a débuté par deux pièces en français : « Les amours de Sylvia » et « Les femmes nouvelles », créées par le Cercle Comoedia à Nivelles respectivement en 1926 et 1927.


Laisser un commentaire