Jean-Marie MOTTART, un itinéraire hors du commun

Hommage : Son entourage relate ici les étapes d’un parcours brutalement interrompu.Il fut nivellois d’adoption

Hommage :

Son entourage relate ici les étapes d’un parcours brutalement interrompu.
Il fut nivellois d’adoption jusqu’au début des années ‘70. Né à Tamines le 23 janvier 1939, il était l’aîné d’une famille nombreuse (Michel, Mady, Anne-Marie) générée par Alphonse MOTTART(fils) et Yvonne BUSEYNE (1).

Il était connu à Nivelles pour avoir fréquenté assidument le Patro St-Louis de Gonzague, comme patronné et dirigeant (Rif n°486 & 500 B). Lui, devenu cadre, et quelques pionniers rédigèrent les « Fromage tranché »et autres intitulés, jetant
ainsi les bases du Rif tout dju actuel.

Dès l’enfance, il fut boute-en-train, un meneur qui savait ravir les siens.
Il était doté d’un don inné de raconter des histoires, un extraordinaire conteur reconnu tout au long de son existence.
Cette aptitude figure au fabuleux répertoire de ses qualités pédagogiques prodiguées lors de son professorat.

…………..


Laisser un commentaire