La passionnante histoire d’Himiltrude

C’est là une première hypothèse. Mais pouvait-on l’admettre sans essayer de trouver au moins une

C’est là une première hypothèse. Mais pouvait-on l’admettre sans essayer de trouver au moins une preuve de cette alliance : Charlemagne-Himiltrude.

C’est sur cette hypothèse que nous sommes entrés dans l’histoire de l’époque carolingienne et celle-ci nous apprit, en effet, qu’Himiltrude fut cette première femme que Charlemagne répudia pour des raisons politiques. Toutefois, l’Histoire ne dit rien, que nous sachions, en ce qui concerne le lieu où se réfugia l’infortunée après sa répudiation par le Roi, son époux.

Est-elle retournée auprès des siens ? A-t-elle été enfermée en un monastère, comme cela était courant à l’époque ? S’est-elle réfugiée à l’abbaye de Nivelles, auprès de sa parente Rothrude, qui en était l’abbesse ? Cette dernière hypothèse semblerait la plus vraisemblable, mais nous y reviendrons plus loin.

Il serait utile de prouver qu’HIMILTRUDE fut effectivement la première épouse légitime de Charlemagne.

Si plusieurs auteurs l’affirment, d’autres pensent qu’elle ne fut qu’une simple concubine : notre devoir était donc de chercher, chez plusieurs, des preuves sérieuses quant à l’union légitime d’Himiltrde avec Charles, fils de Pépin et de Berthrade. Kleinclauz (1) nous parlant des ambitions de Didier, roi des Lombards, sur le royaume franc, après la mort de Pépin le Bref, nous dit :  » Cette ambition avait fait espérer à Didier de marier sa dernière fille à l’un des jeunes rois francs, et son fils Adalgise à leur soeur Gisèle. Ce double projet était d’une audace inouïe, car non seulement il aboutissait au renversement de la politique franque des dernières années, mais Didier ne tenait aucun compte du fait que Charles Et Carloman étaient légitimement unis à de nobles filles franques : CHARLES A HIMILTRUDE, dont il avait eu un fils, qui fera parler de lui plus tard, Pépin le Bossu, et CARLOMAN A GERBERGE, qui lui avait donné un et même plusieurs enfants « .

………


Laisser un commentaire