L’affaire » DURAN » (suite)

Suite à l’article sur « l’affaire Duran » publiée dans le Rif précédent, nous avons

Suite à l’article sur « l’affaire Duran » publiée dans le Rif précédent, nous avons reçu de la part de membres de la famille Duran, des informations complémentaires qui décrivent avec précision ce qui c’est réellement passé le 29 juin 1944. À tous, un grand merci pour cet apport précieux.

Jacques Duran (petit-fils de la victime : Léon Duran) nous précise : « Mon papa, Antoine Duran a reçu une balle de revolver dans le dos et mon oncle Roger Duran, lui a reçu plusieurs balles dans les jambes etles bras. Léon, le fils de mon grand-père, était au lit et les bandits ont voulu le faire lever. C’est alors que mon grand-père s’y est opposé. C’est pour cette raison qu’ils l’ont abattu. Il y avait deux bandits dans la maison et deux autres qui retenaient les ouvriers dans une des dépendances de la ferme. Quand ils ont entendu les coups de feu, un des bandits est parti vers la maison, mais a pris l’autre escalier et est ainsi arrivé par derrière et comme cela, il a surpris mon papa qui avait pu neutraliser un des agresseurs. Il a lui-même reçu une balle dans le dos qu’il a gardé jusqu’à sa mort en juin 2002. »

……..


Laisser un commentaire