Poésie : Dodinne

Ô Dodinne qui m’a fét rèver fou, Su vos boûrds yu-ce qu’on sint dès carèsses,

Ô Dodinne qui m’a fét rèver fou,
Su vos boûrds yu-ce qu’on sint dès carèsses,
Dj’ai vivu lès pus bias dè mès djous
Eyè ‘m coeûr ès’ sintoût come al fièsse.
Ô Dodinne qu’a couneû tous mès d’zirs,
Quand èl cièl frumujène su vos-ondes,
I m’chène què dj’èrvike mès bias souv’nirs,
I n’a rin dè pus doux au monde !

………


Laisser un commentaire