Rapport sur les dégâts causés à la châsse originelle de Ste Gertrude lors du bombardement

Quand, en octobre 2002, Luc De Munck, l’ancien président de la fabrique de l’Église Sainte-Gertrude,

Quand, en octobre 2002, Luc De Munck, l’ancien président de la fabrique de l’Église Sainte-Gertrude, me proposa d’entrer dans la fabrique d’église pour « m’occuper » du patrimoine mobilier, il me confia toute une documentation sur la collégiale, les différentes restaurations du mobilier, les expositions, les prêts de différentes pièces etc…
Je découvris deux documents intéressants : le premier, un manuscrit du Curé Doyen Mary racontant en détail le bombardement du 14 mai 1940 et la destruction de la châsse du XIIèmesiècle ! Et le second une copie, datée du 28 juillet 1940, du rapport sur l’état du Trésor de l’église Sainte-Gertrude, copie envoyée par le délégué pour la conservation du trésor artistique, le rapport étant, lui, destiné à l’état-major de l’armée allemande par le docteur Pfitzner et le lieutenant Koehn.

INTRODUCTION
C’est avec une persévérance peu commune que nous avons recherché ce document important car nous savions qu’il existait – C’est à Philippe DARDENNE, membre éminent de la Fafrique d’église de la collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles, que nous devons cette véritable « résurrection » d’un document établi par l’autorité allemande d’occupation et accompagné de notes dues au doyen MARY, en exercice à l’époque.

…………..


Laisser un commentaire