Chronologie des divers événements du 24 septembre 1938 au 3 mai 1940 à Nivelles

Auteur : CANART Firmin Revenons-en au récit né sous la plume de Firmin Canart.Quelques précisions préalables

Revenons-en au récit né sous la plume de Firmin Canart.
Quelques précisions préalables vont vous permettre d’en suivre facilement le cours :
Firmin Canart : auteur du texte reproduit ci-dessous; Marcel et Margot Canart-Polet : fils et belle-fille de Firmin ; Jean-Pierre Canart (Pierrot) : fils de Marcel et Margot, petitfils de Firmin ;
Ils habitaient 3 maisons contiguës sises rue Auguste Levêque: M. et Mme Firmin Canart,
Marcel et Margot Canart-Polet, et leur fils René et Andrée Dujardin-Polet.

Première mobilisation
Samedi 24 septembre 1938
On mobilise ?
Dimanche 25 septembre 1938
Ça va drôle partout. On mine les ponts (du chemin de fer de Nivelles, d’après Jean-Pierre Canart).
Lundi 26 septembre 1938
On continue à miner les ponts et à rappeler les hommes. Discours d’Hitler.
Mardi 27 septembre 1938
On continue toujours à rappeler les hommes. On vit dans l’incertitude. Mise sur pied de paix renforcé (P.PR.). 650 hommes rappelés ce jour. On mobilise. Marcel rappelé.
Mercredi 28 septembre 1938
incorporation de Marcel. Départ du vicaire (de Sainte Thérèse. Il habitait rue Auguste Levêque à proximité de la maison de Firmin Canart). Été à Nivelles voir Marcel le soir.
Situation indécise. (Le fils de Firmin était mobilisé à la rue du Wichet dans l’ancienne académie de musique. La réflexion de Firmin Canart est intéressante. Il dit aller à Nivelles alors qu’il
y habitait. La rue Auguste Levêque est éloignée du centre !). Temps malsain.

……..


Laisser un commentaire