De quelque fleur printanière chère aux Nivellois…

On prétend qu’à la mort d’un jeune homme prénommé Narcisse, littéralement usé par la contemplation de sa seule et unique image à la surface de l’eau, a spontanément surgi une
magnifique plantule, à l’endroit même de l’endormissement définitif du plus vaniteux des
jeunes hommes.
Le narcisse, car il s’agit de lui bien entendu, est caractérisé par son périanthe, sa collerette si vous
préférez, multiforme à cinq pétales articulés autour d’une couronne, fripée parfois, presque plane, mais le plus souvent en trompette, est originaire de la contrée ibérique, grosso modo l’ensemble de l’Espagne et du Portugal actuels.

Pas d’étonnement dès lors, la facilité de diversification aidant, que le narcisse soit le multiflore le
plus répandu en Europe, en Belgique en particulier tout comme en France d’ailleurs, peuplant sans effort apparent sous-bois et prairies ou règne une humidité persistante et acide.
……..


Laisser un commentaire