Jeune poésie Nivelloise

Auteur : Je sais que tu es à plaindreC’est le vent que tu dois craindreHé

Je sais que tu es à plaindre
C’est le vent que tu dois craindre
Hé oui, quand on devient vieux
Ca ne marche plus comme avant
On est dans l’oubli
On ne donne plus de fruits
Un jour, le bûcheron t’abattra
Et aucune de tes branches ne survivra.


Laisser un commentaire