Notre-Dame Del Pilar a Nivelles


Lorsque parut en 1959 l’ouvrage de l’abbé Deroo (1), nous avions déjà eu le désir de faire connaître la magnifique histoire de cette madone miraculeuse, dont une statue se trouvait à la vénération des fidèles dans la collégiale Ste-Gertrude. La statue de N.D. del Pilar avait été transférée en l’église mère de Nivelles en 1813, venant de l’ancienne église St-Jacques le Majeur, laquelle avait été, durant plusieurs siècles, témoin de la dévotion des Nivellois à N.D. Del Pilar. Cette église était l’une des plus anciennes et des plus importantes de la ville. Elle se trouvait au fond d’une impasse donnant sur la rue de Mons, à droite et un peu en-dessous de l’endroit où une antique statue de Saint Jacques en rappela le souvenir jusqu’en 1940 (2). Désaffectée pendant la Révolution Française, l’église fut ensuite vendue en 1813 pour être démolie, mais des mains pieuses sauvèrent l’image vénérée et la portèrent à la collégiale, Pour ceux qui ne s’en souviendraient plus, nous rappelons qu’il existe encore dans le transept, à droite du choeur principal de la collégiale, un autel dédié à N.D. del Pilar, Cet autel était orné jadis d’un portail en marbre, dont l’entablement repose sur deux colonnes veinées de rouge et de blanc, Le monument est couronné d’un médaillon ovale, en bas-relief, où l’on voit la Vierge et l’Enfant-Jésus foulant aux pieds le démon. L’entrecolonnement est occupé, lui-même, par un bas-relief d’albâtre représentant la naissance du Christ……..



Laisser un commentaire