Poésies

Auteur : DEBROUX – DELESTIENNE  Louise
SEGAY  P.M.
LAGNEAUX  Henry

 » A les cyins dè 14-18 yè 40-45. » (DEBROUX – DELESTIENNE  Louise)
Dîj eûres, l’onze dè novembe ! D’ pus in pus mèzalés,
padvant leû monumint, is sont là, rachènés:
combatants, dèportés, prijonîs, militères,
tèrtous markîs d’l’ insigne des cruwautés dèl guère.
……….


 » Tranche de vie. » (SEGAY  P.M.)
El dimince 19 sètimbe, èl mèsse astout in wallon dins no grande églîje.
A l’intrêye, èl feume du mèdcin des èfants donoût in papi aveu des priyères èyè des tchansons.
El tchantrîe dè Nivèle  » Tchansons du monde  » a branmin tchanté, éyè nous ôtes ètou.
……….

 » Envoûtement. » (LAGNEAUX  Henry)
J’ai bu de tes yeux verts l’ineffable ligueur,
Sur ta lèvre cueilli un bouquet de tendresse,
Et j’ai vu tressaillir, pudeur avant l’ivresse,
Ton beau front lumineux, ce reflet de ton cœur !
……….

 » La Planète des chats. » (LAGNEAUX  Henry)
Ton oeil strié de jaune, immobile et cinglant,
M’avait percé à jour, pour me fuir en cillant
Et revenir encor, tout ourlé de noblesse,
Me toiser arrogant tel un sphynx sans tendresse…
……….

 » La main. » (LAGNEAUX  Henry)
Noueuse comme souche, oblongue comme oiseau,
La main est tour à tour dur labeur et ivresse,
Arquée sur l’outil ou caressant les tresses
Des filles aux yeux de braise, en des lieux tropicaux..
……….

 » Em popa… ses passions. » (DEBROUX – DELESTIENNE  Louise)
Dèspû ses katoûrze ans, i fzoût dins les pidjons
èyè ‘s deûzième passion c’est ‘l tindrîye à mouchons!
Su ‘ne mitan du guèrnî il avoût fét ‘ne volière
yê tout rimpli d’gayoles èl mitan dè d’pa-dière.
……..


Laisser un commentaire