Pourquoi les fifres et tambours de Napoléon jouaient-ils l’air de « Vive Djan-Djan » ?

Auteur : COPPENS Joseph Le 1er janvier 1963, le « Tour d’Europe en Caravelle » était présenté

Le 1er janvier 1963, le « Tour d’Europe en Caravelle » était présenté par la Radio-Télévision française et c’est un commentateur de la R. T. B. qui a réalisé l’escale à Bruxelles, d’après des renseignements fournis par Mr J. Ragon, président fondateur du  » 112ème  » à Jumet. Grande fut alors la surprise de nombreux Nivellois d’entendre les fifres et tambours de Napoléon jouant l’air de « Vive Djan-Djan ». D’après Mr Ragon, le· 112ème régiment d’infanterie impériale flamands et Wallons, dont beaucoup de Namurois et pas mal de Brabançons, ce qui expliquerait que le corps de musique, une douzaine d’exécutants en tout, avait fait de « Vive Djan-Djan » son air favori qui était scandé sur les champs de bataille. On rapporte même que le sous lieutenant Nicolas l’OLIVIER, saisissant la caisse d’un tambour frappé mortellement à ses côtés sur la route de Komorn, s’élança à l’assaut en battant avec frénésie l’air de « Vive Djan-Djan »








Laisser un commentaire