Promenade à Ronquières, aux environs de la Tour


Tour par-ci, plan incliné par-là ! périodiques et revues en ont tous traité. En a-t-on discuté déjà ! Au stade des projets d’abord : fallait-il les construire ou non, étant donné les frais énormes en perspective ? Seraient-ils rentables économiquement ? On finit par passer à la réalisation et si on la discute un peu moins aujourd’hui, on parle et on écrit de plus en/,plus à leur sujet, notamment de leur « exploitation touristique », mots et conception que je trouve malheureux, autant que les véritables barnum et foire touristiques qui semblent naître…
Il est à espérer que la tour et le plan de Ronquières, centres d’intérêts réels et indiscutables, n’en dégénèrent pas là ; il faut qu’on s’en garde et l’attention vaut d’être attirée : on a déjà vu à Ronquières trop d’ ambulants de toutes sortes, en attendant les échoppes inévitables et les affreux colifichets souvenirs mis en vente dans les grands centres touristiques. Il faut visiter le chantier de Ronquières, la tour et ses installations, même si les jours d’affluence on est rapidement heureux de prendre un peu de recul pour retrouver la tranquillité, chose d’autant plus agréable que les environs abondent de charmes : Il y a le bois de la Houssière, les abords des ancien et nouveau canaux, de nombreux petits circuits ou randonnées plus longues. Tenez, voici une promenade pédestre d’un après-midi pour faire suite à la visite du plan incliné et de la tour Si vous êtes en véhicule, quittez les abords du canal et empruntez sur quelques centaines de mètres la route vers NIVELLES, tournez à droite par une route secondaire ……

Laisser un commentaire