Qui est Philippe DELABY ?


Connaissez-vous LA MAISON DU RY BELLEROSE ? A l’heure où je pose la question, peu de personnes en ont entendu parler. En sera-t-il de même lorsque mon article sera imprimé noir sur blanc ?
LA MAISON DU RY BELLEROSE n’est pas la seconde résidence de l’un ou l’autre de mes amis, parmi les plus fortunés. C’est le titre du dernier recueil de Philippe Delaby. Cette plaquette, sortie des presses d’un imprimeur bruxellois le premier octobre 1967 (cet imprimeur travaille donc le dimanche !), contient une quarantaine de poèmes qui sont bien dans la ligne de ceux qui ont fait les délices des lecteurs des LITANIES DES JOURS OUVRABLES et du JURE DANS LE CIMETIERE. LA MAISON DU RY BELLEROSE est là, devant moi, sur ma table de travail. Le poète et l’illustrateur ont enrichi mon exemplaire d’une dédicace amicale, en ce qui concerne le premier, et, quant au second, d’un dessin rapide mais remarquablement assuré. Michel Tesmoingt, qui met volontiers son crayon ou sa plume au service du lyrisme de Philippe Delaby, est un artiste plein de talent. Natif de Lille, il est professeur de dessin à Paris, Son trait a du nerf et de la souplesse. Cette virtuosité, à la fois tendre et virile, se double d’une imagination dont les ressources font accord, sans difficulté, avec celles que déploie l’esprit généreusement inventif du poète. Avant de poursuivre, ayant salué Michel Tesmoingt, il faut que je…….

Laisser un commentaire