Tirage au Sort…


Dès les première année de l’indépendance de notre pays, les engagement volontaire et les appels annuels par tirage au sort assureraient le recrutement de l’armée.

Les conscrits malchanceux pouvaient se faire remplacer moyennant paiement de 1.600 frs et les classes dirigeantes profitaient de cette faculté qui leur permettait de se tirer d’affaire à bon compte tout en faisant démonstration de leur standing, La procédure était plutôt compliquée car il fallait tenir compte des volontaires de carrière et de contingent qui ne prenaient pas part au tirage au sort, des dispensés du service en temps de paix, des exemptés pour une année, des exemptés définitivement, des dispensés provisoirement, des dispensés du service en temps de paix, des exclus du service. Le jour du tirage au sort, qui pouvait envoyer un jeune homme pour 3 ans dans l’infanterie ou 4 ans dans la cavalerie, était donc attendu avec angoisse par la classe laborieuse. Le tirage au sort avait lieu dans la grande….

Laisser un commentaire