Un Ravel peut en cacher un autre ! ( Nivelles – Arquennes )

Nivelles-Arquennes
La ligne de chemin de fer 141 fut inaugurée en 1854. Elle reliait Ottignies à Manage via Court-Saint-Étienne, Genappe, Nivelles et Seneffe. Après plus d’un siècle de service, elle fut fermée en 1962 et démantelée en 1988. Seules ses deux extrémités demeurent encore en service occasionnel.
Dans le cadre du développement d’une mobilité axée sur la multimodalité, nous proposons aujourd’hui d’en réhabiliter un tronçon central, long de 5 kilomètres, entre Nivelles et Arquennes, à l’intention des piétons et cyclistes.
Depuis Baulers, la voie dessert la gare de Nivelles-Nord, sur le site de laquelle de vastes aires de stationnement ont récemment été aménagées à deux pas du centre-ville. Après le passage sous la
rue du Mont-Saint-Roch et la traversée à niveau de la route de Hal, elle surplombe la Thines à la sortie de son parcours souterrain puis la chaussée de Braine-le-Comte sur une passerelle métallique. La ligne se dirige ensuite vers Monstreux en franchissant le contournement de Nivelles-Sud et l’autoroute Paris-Bruxelles grâce à deux ponts modernes. Elle s’engage alors dans un parcours champêtre plein de charme mais assez aquatique, entre en Hainaut au lieu dit du « Puison », longe le Bois d’Arpes et passe sous le pont à Pierrots avant d’atteindre les premières habitations d’Arquennes, la rue des Écoles et l’ancien canal de Bruxelles à Charleroi.

……..


Laisser un commentaire