Les A.C.M. (Autos-Canons-Mitrailleuses ) utilisées lors de la grande guerre 1914 -1918 (2ème et dernière partie)

Revenons au théâtre des opérations : l’immense plaine bordant Lemberg est traversée par deux cours

Auteur : VERHAEGHE Bernadette, LECOCQ Georges

Revenons au théâtre des opérations : l’immense plaine bordant Lemberg est traversée par deux cours d’eau importants, le Bug et le San, déroulant leurs flots vers la Mer Baltique ; elle est aux mains des Autrichiens, tandis qu’une autre plaine, séparée de la précédente par une crête et parcourue par la Zereth et le Dniester coulant tous deux vers la Mer Noire, est tenue par les Russes.

On se croirait en plein western lorsque vous saurez qu’aux confins des deux plaines existe un défilé, celui de Zborov-Zolotchev, rappelant de façon plutôt étrange l’Ouest américain où allaient bientôt se dérouler les premiers westerns proprement américains, ce qui sera chose effectivement faite dans le début des années 1920.

Or donc, ce défilé stratégiquement important était aux mains des Autrichiens en ce mois d’avril 1916. Pour mieux situer encore les troupes russo-belges, sachez que le 6e corps d’armée occupait la route Lemberg-Tarnopol. Chance providentielle, cette route longeait la ligne de chemin de fer assurant la jonction entre ces deux mêmes villes. Autres endroits stratégiques : Bsejani, proche de la crête, et la région de la Bukovine, entre Dniester et Monts Carpathes.
Nos Belges ne vont d’ailleurs pas tarder à se montrer à leur avantage dans l’offensive visant Bsejani. Une idée des moyens de défense de l’ennemi austroallemand : tranchées, bunkers, barbelés en suffisance et surtout une artillerie diablement plus nombreuse et plus puissante que celle des Russes, …

…………..


Laisser un commentaire