Quand le peintre fait son cinéma… – Jules LEMPEREUR

1941, nous sommes en pleine guerre. Ces temps sont durs pour les artistes ; en

1941, nous sommes en pleine guerre. Ces temps sont durs pour les artistes ; en particulier pour les peintres. Un artiste nivellois, Jules Gustave Lempereur, laissant un rien de côté son activité purement artistique, va gagner sa subsistance grâce au cinéma. En effet, les distributeurs de films de Belgique avaient besoin d’affiches et d’annonces publicitaires adaptées au marché belge. Ils feront appel à des dessinateurs pour réaliser tout cela. Jules Lempereur sera un de ceux-là. Il va donc durant les années ‘40, concevoir près d’une centaine d’affiches (traitées à la gouache et l’aquarelle) et d’annonces pour la presse. Il faut se remémorer qu’à cette époque l’impression des annonces se faisait en typographie et que la photocomposition n’existait pas encore. Cela implique qu’une bonne partie des textes devaient être dessinés à la main. Il fallait aussi que l’artiste soit un bon portraitiste pour que l’on reconnaisse les vedettes du film, sans compter un sens de la mise en page et un brin de fantaisie pour que l’ensemble soit attirant et ressorte du contexte environnant.

……..


Laisser un commentaire