Un amour de Chanoinesse, Béatrix du Han de Martigny

On peut lire les lignes suivantes dans un ouvrage relativement récent : « Pour adoucir

On peut lire les lignes suivantes dans un ouvrage relativement récent : « Pour adoucir ses soucis, Charles de Lorraine avait heureusement près de lui une ancienne amie d’enfance, revenue lui tenir compagnie après une longue séparation.

Béatrice du Han de Martigny, comtesse de Choiseul-Meuse, avait vécu à la cour de Nancy durant sa jeunesse et avait fréquenté la famille ducale. Elle était veuve depuis de longues années lorsqu’elle revint dans l’entourage de Charles de Lorraine, vers 1760. A la fin de sa vie, le prince désira voir sa compagne s’installer à Bruxelles. Il lui procura des revenus confortables en lui payant une pension élevée.

Qui donc se souvient encore aujourd’hui de cette dame de haute naissance qui arpenta enfant les couloirs de notre palais abbatial ?

……….


Laisser un commentaire